Mairie de Sancoins | 2 Rue de l'Hôtel de Ville - 18600 Sancoins | 02 48 77 52 42 | A partager sur
SANCOINS - Accueil, Mairie de Sancoins - Site officiel de la ville de Sancoins dans le Cher (18)

Un peu de Culture en ce qui concerne Sancoins

SANCOINS, Lundi 22 Juillet 2019, 32 °C, Ensoleillé

Aujourd’hui, l’industrie n’est plus présente qu’à travers  la société « Ronis », qui emploie environ 140 personnes, pour sa fabrication de serrures et systèmes de fermetures. Il faut toutefois aussi citer les entreprises « Bona Sabla » pour ses produits en béton et préfabriqués, « AMC- Castera » pour ses matériels de carrières et sablières, un atelier de tonnellerie, le secteur agro-alimentaire avec « Germ’line ». Dans ce bilan économique, viennent encore heureusement s’ajouter, présentes dans presque tous les corps de métiers, de nouvelles générations d’artisans et commerçants.

Sancoins, en effet, se définit toujours par ses activités (ancestrales) de foires et marchés (le mercredi matin). Présentes au centre ville sans discontinuer depuis le Moyen-âge, elles atteignent leur apogée avec la mise en service,  à compter de 1974, d’un marché aux bestiaux de niveau Européen, implanté au nord de la ville : le « Marché des Grivelles ». Sur trois halles d’exposition disposées en étoile, pour une surface de 30 000 mètres carrés, parkings, parcs de transits et barres d’attaches permettent d’accueillir pour le négoce, jusqu’à 3000 bovins, 4000 taurillons, 3000 veaux et 7000 moutons en 5 heures.

Propriété communale, exploité en société d’économie mixte, il devient  très vite premier  marché Européen et atteint sa fréquentation maximale au milieu des années quatre-vingts. Depuis, hélas, cette suprématie a été perdue, les apports ayant beaucoup décliné au rythme de la conjoncture agricole,  subissant de plein fouet les crises successives, économiques et surtout  sanitaires. Le marché doit aussi s’adapter à une réglementation communautaire de plus en plus draconienne et à la concurrence accrue de nouveaux circuits de distribution d’animaux vifs.

Enfin, en dépit d’un certain recul et vieillissement démographiques, on notera que  la vie associative demeure particulièrement riche à Sancoins où l’on recense, en effet, plus d’une quarantaine d’associations dans les domaines variés du sport et des loisirs, de la culture et du patrimoine, de l’action sociale. Elles disposent d’équipements publics de qualité : stades, gymnase, piscine, bibliothèque et salle des fêtes.

 

Sources et bibliographie : On trouvera tous les éclairages disponibles et approfondis dans les ouvrages suivants :

- in « Histoire et statistique monumentale du département du Cher », volume : La Guerche/Sancoins, M. Buhot de Kersers, réédition Res Universis,  Paris, 1992

- «  Sancoins, mon village », R. Valentin, 2000 ; (chez l’auteur)

- « Places, foires et marchés de Sancoins... », P. Leclerc, 2010 ; (chez l’auteur)